GUERRE DE FRANCE

 

 

Préparation des citoyens-soldats Français au combat sur le territoire national.

 

 

 

Accueil Liens Contacts

 

GdF Analyse
Formation Militaire
Gardes Territoriales
Information
Le renseignement
Les adversaires
Bibliographie
Videos
Sites Internet
Pages Facebook
AFO
Tir Armes Airsoft
Survivalisme
Service Militaire
Gendarmerie
Vieux éditos
Divers
Glossaire

 

 

MISE À JOUR DU 20.04.2018

 

Les articles sont classés dans l'ordre chronologique inverse

 

 

LE MESSAGE PERSONNEL DU JOUR : Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires. Je répète...

(Ces messages sont dans la tradition du genre, certains sont des plaisanteries, d'autres non, allez savoir)

 

 

 

Gentils miliciens gauchistes, impunité totale, s'apprêtant à lancer un cocktail Molotov.

 

NOTE SUR LES MESSAGERIES

 

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 19.04.2018Attention aux envois multiples ! Si vous mettez les adresses de vos correspondants en "A" ou "To" ou en "CC", elles apparaissent sur les mails de tous les destinataires, ce qui n'est pas très indiqué pour la confidentialité. Il faut donc mettre une adresse personnelle en "A" pour contrôle, et le reste en "BCC" (ou "Cci" sur Outlook par exemple). Les destinataires n'auront pas les adresses des autres boîtes contactées !

 

 

Suite à un contrôle de sac poubelle, il y a du grabuge dans les ZUS de Toulouse et autres villes du sud.

Le vent vient de la Méditerranée sans doute. C'est de cette manière que la Guerre de France démarrera,

lors du premier tir à balles sur les forces de l'ordre.

 

 

 

FORMATION MILITAIRE

 

Voir la page générale FORMATION MILITAIRE

Page TIR/SNIPERS

 

MISE A JOUR DU 20.04.2018 : Votre serviteur a tiré de la carabine à plombs jusqu'au canon de 105mm, agrémenté d'un peu d'explosifs, de grenades, de mortier et LRAC.

Les règles de sécurité précisées dans le document  INSTRUCTION DU TIR TTA 150 TITRE VII.pdf et celles des clubs FFT, font qu'il y a une grande faille dans l'entraînement, pour les armes de poing, celle du dégainé, suppression de la sécurité (s'il elle existe), prise en main "réglementaire", tir instantané yeux ouverts, à la tête de préférence, doublage plus précis. S'appliquer à la visée pour faire un beau groupement ne sert à rien en combat rapproché sur des cibles en mouvement.

Ceci si l'arme est "chambrée" (armée au préalable, sécurité), sinon, il faut en plus armer, et la ou les précieuses secondes perdues séparent la vie de la mort face à un ou des adversaires qui, eux, vous prennent par surprise et ont leurs armes à la main (à noter que les forces de l'ordre ont droit maintenant à circuler avec une arme approvisionnée (chargeur engagé) et armée (chambrée), signe de la dégradation de la sécurité. Le citoyen, lui, n'a même pas le droit à un Opinel.

Il faut donc être imprévisible (port d'arme dissimulé, il faut que l'adversaire croit que vous n'êtes pas armé), et être extrêmement rapide sur cette phase cruciale. Le moins qu'on puisse dire est que même dans la grande muette, c'est pas ça.

 

C'est tellement vrai que notre TE préféré a fait une vidéo sur le sujet :

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=IfzBvyskMco

 

https://www.youtube.com/watch?v=IbG7J8JtaIM 

 

 

Il existe une discipline de tir FFT qui correspond : IPSC ou TSV Tir Sportif de Vitesse. De nombreuses vidéos sont disponibles sur YOU TUBE. Il est évident qu'il faut maîtriser parfaitement le tir en stand avant d'être autorisé à pratiquer ce genre d'exercice dangereux, qui nécessite manifestement la présence d'un moniteur expérimenté. A mon avis, c'est au moins deux ans de formation dans un club qui a l'agrément et l'installation adaptée. Le combattant patriote n'a pas vraiment le temps, vu la tournure des événements.

 

https://www.youtube.com/channel/UC21RtQ3tCvyuniPYiMutYvQ 

 

https://www.youtube.com/watch?v=lWYz2qk2Yxo 

 

https://www.youtube.com/channel/UCX8A9xfY3Q6hRenEfcVS9vQ 

 

Il faut donc contourner la difficulté : 

-- Soit s'entraîner en dehors d'un stand avec une arme réelle en utilisant des "douilles amortisseur" (exemple Tipton), ce qui évite la fatigue du percuteur.

 

 

 

-- Soit utiliser des répliques airsoft qui conviennent parfaitement pour s'entraîner, soit individuellement, sans plastron, soit avec plastron en exercice "discret". Attention, je parle uniquement du tir à courte distance à l'arme de poing. Choisir un modèle dont le poids se rapproche de l'original, blowback de préférence et SURTOUT, utiliser le même étui (holster), soit universel soit en plastique, surtout si celui-ci comporte soit un verrouillage de pontet, soit une sangle anti-arrachement. Utiliser des répliques de fusils d'assaut qui portent à 50 m est contre-productif, cela donne de très mauvaises habitudes. Les premiers morts seront les "airsofteurs".

Rappel en cas d'exercice avec un plastron, ou un duel façon western (où la psychologie joue un grand rôle) : lunettes agréées, masque (pour les dents), vêtements adaptés, courtes distances, milieux variés (dans la verte utiliser des billes biodégradables), dont urbain, dans un lieu désaffecté, de préférence avec l'accord du propriétaire !

Quelques vidéos (en tapant IPSC airsoft ou TSV airsoft dans les moteurs de recherche, il y a le choix) :

 

https://www.youtube.com/watch?v=sYaqUnfrM0M&t=154s

 

https://www.youtube.com/watch?v=qC3fMtVpIRk&t=82s 

 

Comme d'habitude, le débat est ouvert guerredefrance@protonmail.com 

 

Page TIR/SNIPERS

 

 

 

 

 

MODIFICATIONS DU SITE

 

 

 

MISE A JOUR DU 20.04.2018

 

Reconditionnement de la page RENSEIGNEMENT

 

ÉDITO du 19.04.2018

 

 

 

 

Bonjour,

 

 

Excellent article de Floris de Bonneville sur Boulevard Voltaire comparant le pataugeage dans la boue de NDDL et le raid débile à 20M€ pour démolir des bâtiments vides en Syrie. De toute évidence cette histoire d'attaque chimique est un bidonnage complet.

Bon, on a essayé nos missiles en direct live.

Guerre de France est cité dans une vidéo de Jean Robin, en compagnie d'un autre ex-gendarme, au sujet du fiasco en forme de supercherie de la DGSI et du GIGN (aux ordres du préfet ?) pour l'attentat de Carcassonne/Trèbes.

Je demande au procureur Molins, qui, comme tous les procureurs, agit au nom de la République, une et indivisible, et est donc un obligé des citoyens, de dire la vérité. Mon pote, les Français ont quand même des questions à te poser. C'est quoi ce "bordel" de merdouiller 12 minutes après la demande d'assaut du suicidaire Beltrame ? Oui ou non le terroriste avait il encore des cartouches dans sa pétoire lorsque Beltrame s'est constitué prisonnier ? Etc...

Autre vidéo intéressante sur ce sujet, celle de "Plonplon", authentique nationaliste.

Ca bouge !

 

 

 

Aux armes citoyens !

Formez vos bataillons !

 

Colonel Napoléon de Guerlasse (pseudo),

 

 

 

Pour les éditos précédents, c'est par ici.

 

 

 

 

 

FORMATION MILITAIRE

 

Voir la page générale FORMATION MILITAIRE

 

LES DÉPLACEMENTS EN VÉHICULES

 

 

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 16.04.2018Du temps des régiments de DOT de réserve, nous avions nos véhicules adaptés, certes anciens (GMC, Jeep, Dodge...). Le déstockage était un grand moment, plutôt enfumé.

L’armée n’a aucune réserve, sauf peut être pour équiper la Garde Nationale (60 à 80000 hommes). Qui plus est, les taux d’indisponibilité de véhicules usés jusqu’à la corde sont effarants (42% pour les VAB).

Les déplacements des unités de Gardes Territoriales se feront donc en véhicules civils. Il ne faut pas rêver, la mobilisation d’état de siège se fera de matière inopinée, pas le temps d’acquérir des véhicules adaptés. Il faudra donc piocher dans les stocks existants, neuf et occasion. Les distances à parcourir entre le lieu de formation et les lieux des missions sont faibles, de l’ordre de 100km, des véhicules d’occasion (réquisitionnés ?) suffisent largement.

Une bonne solution consiste... à louer. D’autant plus qu’il faut prévoir de la casse. 

Le néophyte pensera à des 4x4. Le problème est que ces véhicules sont passés du rustique pour «aventuriers babas cool» à la limousine de luxe pour bobos, forcément fragiles et repérables. S’il y en a, tant mieux, sinon des 4x2 un peu robustes suffiront.

Le critère principal de choix est la possibilité de descendre et monter du véhicule rapidement en treillis/rangers avec une arme, ses munitions et un sac de combat, pas si facile. L’idéal pour les passagers arrière est de disposer de portes coulissantes (Berlingo Citroën, Partner Peugeot). Un hayon raz de plancher plutôt qu’un coffre est un plus. Ce n'est pas un hasard si ce type de véhicule équipe la police par exemple. Le DACIA DUSTER est aussi un véhicule intéressant, rustique, pas très cher et disposant d'une garde au sol importante, caractéristique intéressante, car les ZUS et la ville de manière générale sont hérissées d'obstacles destinés à empêcher les automobilistes de stationner n'importe comment. Pourvoir franchir un trottoir est un facteur primordial en cas de demi-tour précipité.

Les véhicules comme de Defender de LAND ROVER ou autres du même style, ont le physique de l’emploi, mais en descendre à plusieurs est laborieux. Or il faut faire vite.

Les fameux Pick Up qu’utilisent les djihadistes seront bien utile pour le matériel lourd et le transport de personnel (TOYOTA Hilux, NISSAN...), mais nous ne sommes pas dans le désert. De toutes façons il faudra faire avec les stocks chez les concessionnaires. Rappelons que l’Etat de Siège permet la réquisition. Choisir des modèles de couleur sombre, pas de camouflage, cela ne sert qu’à vous faire repérer. Bon, on est dans le registre taxis de la Marne, mais cela peut fonctionner.

 

Le groupe GT minimum possède donc deux véhicules. Ce type d'organisation existe dans l'armée, c'est la Section de Reconnaissance Régimentaire (SRR), qui utilise des patrouilles de deux véhicules VBL montés par trois personnels. Le manuel d'emploi INF 206 a été révisé en 2000. Il fait référence au document de base qu'est l'INF 202 (méthode de raisonnement tactique (MRT) et cadres d'ordres. 

A la lecture de ce document (où il y a de nombreuses répétitions, la pédagogie militaire est ce qu'elle est), on s'aperçoit rapidement que le cadre d'emploi, les types de missions et le méthodes pour se déplacer, observer, aller au contact, suivant le terrain et le contexte, sont de même nature que ce que serait amené à pratiquer un groupe GT, qui je le rappelle est sensé partir de la ZONE BLEUE pour aller en ZONE ORANGE et/ou au contact pour le renseignement ou une exfiltration en ZONE ROUGE.

 

 

MANUEL EMPLOI SECTION INFANTERIE INF 202

 

MANUEL EMPLOI SECTION RECONNAISSANCE RÉGIMENTAIRE INF 206

 

 

 

INF 206 décrit bien les aptitudes et les faiblesses de la SRR, en particulier pour le transport des paquetages et des matériel divers (d'où l'idée de joindre un véhicule de soutien pour un groupe GT).

Les méthodes de déplacement, différentes d'une section VAB, sont très bien décrites et devront être respectées. Seul bémol, le gros du manuel est consacré au combat en milieu ouvert, il va sans dire qu'en ville les choses sont différentes : la multiplicité de possibilités de se camoufler pour l'adversaire est bien supérieure en ZUB. Le déplacement sera donc plus long, avec une élongation maximum de 100m environ entre les deux véhicules.

 

 

   

 

 

Les "en cours de radicalisation" sont terrorisés, surtout par le président du Calvados, submergé par de faux vrais mineurs à

50000€/an pièce, isolés sauf de leurs passeurs qui rackettent la famille.

Ca grenouille dur autour de Ouistreham, et sans doute aussi les ports de pêche et de plaisance et voilà le soleil pour les touristes. Yes !

 

 

Quelle soumission !

 

 

 

 

 

BUTS DE CE SITE

 



Ce site est dédié à la préparation militaire de la guerre qui se profile sur le territoire métropolitain. L'objectif est de faire prendre conscience aux citoyens-soldats Français de la réalité de la menace, de sa nature. Ensuite guider ceux qui veulent ne pas baisser les bras, ne pas se laisser faire, dans leur préparation individuelle, puis à s'organiser en famille (la cellule la plus sûre), par quartier, ville, département, selon les opportunités locales ou au niveau national.

Parmi vous il y a des officiers qui ont appris à définir des missions, à faire du renseignement, à organiser leur unité en fonction du terrain (voir PAGE "RENSEIGNEMENT"). Comme je le démontre, ce travail de débroussaillage a un caractère d'urgence. Après, avec l'improvisation, "le système D", la qualité de base de la "French Touch", ça le fera.

Je m'adresse tout particulièrement aux sous-officiers et caporaux expérimentés, car leur rôle sera essentiel pour la cohésion de leurs groupes, où figureront des volontaires peu entraînés.

A mon sens, un "civil" est une personne qui n'a reçu aucun apprentissage militaire. Je considère a contrario qu'un civil (c'est mon cas) qui a fait son service militaire ou a été soldat professionnel reste toute sa vie un "militaire", un citoyen-soldat.

Nous sommes le camp patriote, nous avons la France chevillée au corps, les lois de la République sont à respecter. Jusqu'à la limite fixée par la déclaration des droits de l'homme de 1793, dans son article 35 :

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs". Ce texte n'a plus de valeur juridique. Mais qui peut empêcher un peuple de le remettre en vigueur en pleine guerre ?

En face, nous aurons des insurgés et leurs complices jusque dans les plus hautes instances de l'État, motivés par la destruction de la Nation, de la France éternelle et la mise à bas de sa République.

Bref, si ce site peut contribuer à éviter un seul mort, ce sera déjà une victoire.