GUERRE DE FRANCE

 

 

Préparation des citoyens-soldats Français au combat sur le territoire national.

 

 

 

Accueil Liens Contacts

 

 

INFORMATIONS DIVERSES

MISE À JOUR DU 26.06.2018

 

Les documents ci-dessous peuvent aider les futurs combattants des "Gardes Territoriales" à bien percevoir le contexte dans lequel ils vont évoluer.

 

 

LE CONCEPT DE NATION EN ARMES

 

 

 

CONCEPT DE NATION EN ARMES

 

Je suis un peu tombé des nues en lisant ce document tout ce qu'il y a de plus officiel. J'ai tout lu avant de publier, car c'est une "révolution dans les esprits" qui est préconisée. En gros, les auteurs se posent la question de l'armement de citoyens autorisés au port d'arme dissimulé (et non au simple transport). Les grands esprits se rencontrent, car c'est tout à fait cohérent avec mon analyse de la situation actuelle de la Guerre de France (rédigé à la même époque), en particulier en ce qui concerne les effectifs, la nécessité impérative de tenir la zone bleue. Il faut une réponse atomisée à une menace atomisée (le nombre de victimes est proportionnel au délai de réponse armée). Le Bataclan est un bon exemple, lorsque le premier terroriste a été touché par deux policiers qui sont rentrés sans ordre dans la salle, les autres sont passés en mode "retranchement".

Evidemment, les chantres du politiquement correct, les bizounours de tous poils, les partisans du désarmement des citoyens, les hoplophobes vont s'étrangler (rappel : un désarmement précède toujours un génocide). Ce document contient de nombreuses références et liens, bonne lecture !

Ce mémoire va tout à fait dans le sens du combat de l'ARPAC : https://www.facebook.com/arpac.eu/  http://www.arpac.eu/arpac/

 

 

 

 

TEMPÊTE SOUS LES KÉPIS (1)

 

 

Après l'édition par l'Ecole de Guerre du concept de Nation en Armes, un nouveau document vient d'être édité sur le site du CDEC, soit dit en passant complètement rénové, très professionnel et éclectique : http://www.penseemiliterre.fr/ 

Il s'agit d'un mémoire sur l'emploi de la force armée sur le territoire national (TN, les militaires adorent les acronymes) :

http://www.penseemiliterre.fr/emploi-de-la-force-armee-sur-le-territoire-metropolitain-de-1791-a-nos-jours_118_1013077.html 

Les deux auteurs ont relevé la même chose que moi dans mon analyse, en étant plus complets. Voici ce que j'avais écrit : "les interventions de l'armée sur le TN (Territoire National) ont été très rares : Révolution, 1871 (Commune), 1907 (Languedoc), 1947/48 (grèves insurrectionnelles communistes), 1968 (De Gaulle Massu, avorté). C'est ce qui rend la GUERRE DE FRANCE originale et passionnante (militairement), car finalement c'est la première fois que cela arrive."

Lors d'une réunion récente, on m'a posé la question de la raison pour laquelle et du moment où l'Etat Major a pris conscience de la situation sur le TN. J'ai répondu que le boulot des militaires était d'anticiper la menace pour s'y préparer. Le réforme de l'OTIAD par le Général Pierre de Villiers en 2016 est un exemple typique (qui à mon avis lui a valu son éviction, car pour les bizounours LREM et un président mondialiste qui prend ses ordres on se demande où, cette réforme impliquait la prise en compte d'une guerre sur le TN et ça c'est pas kacher ni halal). A suivi le plan "Au contact" du général BOSSER autre outrage au politiquement innocent aux mains pleines, juillet 2017, c'était hier matin.

Une nouvelle couche a été ajoutée avec le concept de Nation en Armes, très récemment. 

Et avec cet article, c'est carrément l'apothéose.

Les chefs de bataillon Alexandre BANCEL et Jean-Luc GROSSIN peuvent numéroter leurs abatis, car ils pourraient se retrouver devant un "murdeconisateur" au titre de la loi que le Président Macron est en train de faire voter à son ramassis d'énergumènes illettrés de sa majorité à l'assemblée nationale sur les "fake news".

 

Le quadrille commence vraiment à la page 7 et ça défrise, accrochez vous :

 

"l'armée est d'extraction populaire", transmis fort et clair au 33ième étage de la pyramide du Louvre,

"l'armée porte l'esprit de défense des Français, qui s'appuie sur les valeurs de fraternité et de sacrifice qui ont fait la France", transmis à Attali, Soros, Jupiter et consorts,

"accroître la peur du militaire chez l'adversaire", reçu 5 sur 5 ?

"accentuée par l'imprévisibilité du soldat", transmis dans le neuf cube,

"l'incertitude doit changer de camp", transmis à l'oumma,

"l'armée doit intervenir par surprise", ça promet, mais où et quand, c'est pas précisé, ce sera dans la pochette cadeau,

"préférer les procédés mobiles permettant d'observer, de surveiller ou de contrôler une zone", la zone bleue des patriotes ou la zone rouge des ZUS ?

"dispersion de l'armement", du déjà vu dans le rapport Nation en Armes,

"conservation d'un armement discret en civil pour les officiers sur le modèle Israélien", Jésus Marie Joseph quelle horreur, Boubakeur t'en penses quoi ?

"générer le doute chez l'adversaire", les auteurs ont lu Sun Tsu,

"l'imprévisibilité est nécessaire pour reprendre l'initiative tactique et dissuader l'adversaire", on dirait du Foch,

"posture plus agressive", dans le style Bataille d'Alger, Bigeard, tu vois, ils s'y mettent ?

"militarisation des véhicules, communication dissuasive", on bidouille du véhicule civil style Garde Territoriale ?

"désinhiber le soldat en débloquant quelques verrous de l'environnement juridique", transmis au syndicat des juges rouges murdeconisateurs,

(nota : en l'absence d'état de siège, c'est en effet le code pénal civil qui s'applique aux soldats de Sentinelle, il faut vraiment avoir l'âme chevillée au corps pour faire feu, ce qui est arrivé à plusieurs reprises, avec maîtrise et sang froid (pas de balles perdues, ni de dégâts collatéraux, un miracle)),

"attribution aux militaires de pouvoirs de police administrative", on va nous ressortir la stigmatisation au faciès,

"maillage territorial efficace, Voisins Vigilants (et chasseurs de l'Oise)", on s'en occupe,

"fidélisation à des zones", c'était le boulot des régiments de DOT (dont j'ai fait partie),

"territorialisation de la réserve, remaillage de la France, points sensibles", on savait faire à l'époque toujours avec la DOT,

"ennemi intérieur", depuis Hollande, on attend des noms,

 

Bon, Florence (Parly), tu mets ton treillis et tes rangers, et on va t'expliquer.

 

 

 

CONTRE-INSURRECTION

 

 

CONTRE-INSURRECTION ET ACTION PSY

 

 

GALULA

 

 

DE GALULA A PETRAEUS

 

 

 

 

 

 

OTIAD (ORGANISATION TERRITORIALE INTERARMES DE DEFENSE)

Ce document, remis à jour très récemment, décrit l'articulation entre le pouvoir civil et les unités militaires (système départemental). Sur le papier tout va bien. D'expérience du temps de la DOT, il va y avoir quelques flottements (probablement du fait de l'indécision du pouvoir politique)

OTIAD.pdf

PAGE WIKIPEDIA "CONTRE-INSURRECTION"

Nombreuses références et liens externes

https://fr.wikipedia.org/wiki/Contre-insurrection

 

Déclaration des Droits de l'Homme de 1793

http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-cons...

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9claration_des_droits_de_l%27homme_et_du_citoyen_de_1793 

 

LA DOT "Défense Opérationnelle du Territoire"

Article d'Alain Bizard (1986, la menace était extérieure !)

DOT A BIZARD.pdf

OPÉRATIONS MILITAIRES EN ZONES URBAINES

Article d'Alexandre Vautravers (Revue Militaire Suisse)

OPERATIONS ZUB VAUTRAVERS.pdf

 

EXERCICE DU COMMANDEMENT DANS L'ARMÉE DE TERRE

Préface du CEMAT Général Jean Pierre BOSSER -- Mise à jour mai 2016

 

 

 

 

MANUEL DE CONTRE - GUÉRILLA URBAINE

LABORATOIRE URBANISME INSURRECTIONNEL

http://laboratoireurbanismeinsurrectionnel.blogspot.fr/2011/05/manuel-de-contre-guerilla-urbaine_26.html 

 

 

 

VADEMECUM DE SURVIE URBAINE EN ZONE OCCUPÉE

Eric Haffray