GUERRE DE FRANCE

 

 

Préparation des citoyens-soldats Français au combat sur le territoire national.

 

 

 

Accueil Liens Contacts

 

 

SERVICE MILITAIRE ET

 

RECRUTEMENT DES GARDES TERRITORIALES

 

 

MISE À JOUR DU 12.01.2018

 

 

 

 

Macron ne tiendra pas une de ses promesses bien imprudente, celle du rétablissement du service militaire. Ca se terminera comme sous Hollande en eau de tiens voilà du boudin avec un "parcours citoyen" bidonné, du social et du vivre ensemble. Certes, nous avons cruellement besoin de jeunes citoyens-soldats, mais si c'est pour former des types qu'on va retrouver en face, mieux vaut s'abstenir.

Article de ZONE MILITAIRE OPEX 360 :

http://www.opex360.com/2018/01/05/service-militaire-promis-m-macron-pourrait-finalement-prendre-forme-dun-parcours-citoyen/ 

 

ÉDITO du 10.01.2018

 

Avec cette histoire de service militaire, qui glisse comme c'était prévisible vers une colonie de vacances pour décérébrés, un Club Med festif, une garderie de bizounours, on a pas fini de rigoler dans les points zéros.

Voir l'article pertinent de Jacques CHASSAING, j'ai bien aimé l'évocation des chambrées enfumées de cannabis et la levée des couleurs sur fond de sonneries de téléphones portables.

Il faut donc s'attendre à tout, alors que le besoin réel d'effectifs pour contrôler le territoire national en cas d'insurrection généralisée est de l'ordre de 600000 hommes (6000 par département "à la grosse" soit 4 régiments d'infanterie).

Il est donc débile de faire faire à 750000 d'jeuns par an, dont les filles dont on a pas besoin pour le moment (sauf les volontaires motivées), un mois de glande porte ouverte à toutes les dérives.

Il suffit de sélectionner drastiquement pour un service de quatre mois 200000 recrues par an pour y arriver en trois ans.

Bien entendu, il faut qu'il y ait un avantage conséquent pour les sélectionnés : solde correcte, avantages pour l'accès à la formation professionnelle, points de retraite ou déduction du temps passé sous les drapeaux.

Bon c'est pas très politiquement correct.