GUERRE DE FRANCE

 

 

Préparation des citoyens-soldats Français au combat sur le territoire national.

 

 

 

Accueil Liens Contacts

 

GdF Analyse
Formation Militaire
Le soldat
Le trinome
Le groupe
Gardes Territoriales
Information
Le renseignement
Les adversaires
Bibliographie
Videos
Sites Internet
Pages Facebook
Tir Armes Airsoft
Survivalisme
Recrutement
Vieux éditos
Divers
Glossaire

 

MISE À JOUR DU 23.09.2017

 

Les articles sont classés dans l'ordre chronologique inverse

 

 

 

 

LES AMIS DES PATRIOTES...

 

 

FORMATION MILITAIRE

 

Ces fiches de formation sont d'excellents supports pour des séances d'entraînement du SOLDAT, DES TRINÔMES et du GROUPE DE DEFENSE.

Vu l'aspect et les fautes d'orthographe, ce sont de bons bricolages d'un centre de formation.

Voir également la page FORMATION MILITAIRE

 

 

 

DIAPORAMAS (Format pdf)

 

 

Voir également la page FORMATION MILITAIRE

 

 

COMBAT EN LOCALITÉ INDIVIDUEL/TRINÔME/GROUPE

 

Ces diaporamas reprennent sous une autre forme les didacticiels mis en ligne précédemment.

 

DIAPORAMA COMBAT EN LOCALITÉ 8 (S'emparer d'une habitation)

DIAPORAMA COMBAT EN LOCALITÉ 9 (Nettoyage de rue)

DIAPORAMA COMBAT EN LOCALITÉ 10 (TAI, tubes, blessés)

 

 

DIAPORAMA COMBAT EN LOCALITÉ 5 (Milieu clos, fouilles)

DIAPORAMA COMBAT EN LOCALITÉ 6 (Reconnaissance habitation)

DIAPORAMA COMBAT EN LOCALITÉ 7 (Reconnaissance de rue)

 

DIAPORAMAS DIVERS

 

 

 

 

MODIFICATIONS DU SITE


Mise à jour du 23.09.2017

 

AUTRES DIAPORAMAS 

 

DIAPORAMA COMBAT EN LOCALITÉ 8 (S'emparer d'une habitation)

DIAPORAMA COMBAT EN LOCALITÉ 9 (Nettoyage de rue)

DIAPORAMA COMBAT EN LOCALITÉ 10 (TAI, tubes, blessés)

 

ÉDITO du 18.09.2017

 

 

 

Bonjour,

 

 

 

Un certain nombre de "2s" (généraux à la retraite, mais toujours mobilisables) commencent à ruer dans les brancards. Pour mémoire, l'encadrement des troupes d'occupation Allemandes était justement constitué d'officiers en retraite, dont beaucoup avaient fait la guerre de 14/18. L'armée Française a sans doute pratiqué de même par le passé. Jupiter, tu m'as compris ou il faut que je répète ?

Il faut dire qu'en face, c'est gaffes sur gaffes.

Etre obligé de convoquer les députés LREM pour leur remonter les bretelles et leur apprendre les rudiments du métier, sous la houlette d'un Ferrand pas vraiment blanc blanc, est quand même assez inquiétant, d'autant plus qu'ils siègent dans la commission de la défense en compagnie du spécialiste, aux origines orientales, du casque à dégommer le socialiste "comme là bas".

Le souk continue : les Antilles, puis le métro de Londres, puis une nouvelle attaque sur des soldats Sentinelle, puis l'invraisemblable construction d'un mur de verre autour de la tour Eiffel, puis les menaces de déraillement des trains etc...

Il y a un moment ou la goutte fait déborder la coupe.

 

 

Aux armes citoyens ! Formez vos bataillons !

 

Colonel Napoléon de Guerlasse (pseudo),

 

 

Pour les éditos précédents, c'est par ici.

 

 

 

 

 

 

Ces deux événements illustrent parfaitement mon analyse de la situation : d'une part ne pas compter sur les forces de l'ordre, d'autre part la diversité du camp ennemi, d'un côté les communautarismes religieux ou ethniques, de l'autre la "chienlit" anarcho-gauchiste. L'incendie de la Gendarmerie prouve que les casernes en centre ville sont extrêmement vulnérables. J'en connais une qui est enclavée entre deux ZUS et sous le feu (y compris les logements) d'immeubles de grande hauteur. Deux snippers et ils ne peuvent plus sortir de leur terrier. Voir GUERREDEFRANCE.pdf .

 

 

 

 

 

BUT DE CE SITE

 



Ce site est dédié à la préparation militaire de la guerre qui se profile sur le territoire métropolitain. L'objectif est de faire prendre conscience aux citoyens-soldats Français de la réalité de la menace, de sa nature. Ensuite guider ceux qui veulent ne pas baisser les bras, ne pas se laisser faire, dans leur préparation individuelle, puis à s'organiser en famille (la cellule la plus sûre), par quartier, ville, département, selon les opportunités locales ou au niveau national.

Parmi vous il y a des officiers qui ont appris à définir des missions, à faire du renseignement, à organiser leur unité en fonction du terrain (voir PAGE "RENSEIGNEMENT"). Comme je le démontre, ce travail de débroussaillage a un caractère d'urgence. Après, avec l'improvisation, "le système D", la qualité de base de la "French Touch", ça le fera.

Je m'adresse tout particulièrement aux sous-officiers et caporaux expérimentés, car leur rôle sera essentiel pour la cohésion de leurs groupes, où figureront des volontaires peu entraînés.

A mon sens, un "civil" est une personne qui n'a reçu aucun apprentissage militaire. Je considère a contrario qu'un civil (c'est mon cas) qui a fait son service militaire ou a été soldat professionnel reste toute sa vie un "militaire", un citoyen-soldat.

Nous sommes le camp patriote, nous avons la France chevillée au corps, les lois de la République sont à respecter. Jusqu'à la limite fixée par la déclaration des droits de l'homme de 1793, dans son article 35 :

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs". Ce texte n'a plus de valeur juridique. Mais qui peut empêcher un peuple de le remettre en vigueur en pleine guerre ?

En face, nous aurons des insurgés et leurs complices jusque dans les plus hautes instances de l'État, motivés par la destruction de la Nation, de la France éternelle et la mise à bas de sa République.

Bref, si ce site peut contribuer à éviter un seul mort, ce sera déjà une victoire.